Vous êtes ici

เครดิตเดิมพันฟรี_แจกเครดิตฟรี 500 ไม่ต้องฝาก_การพนันบอลออนไลน์

équité 101 – Les professionnels de la santé publique environnementale ont les moyens de passer à l’action en matière d’équité

Karen Rideout

Voici le troisième et dernier billet de notre série sur les vidéos équité?101 (en anglais seulement) du Centre de contr?le des maladies de la Colombie-Britannique, qui présentent chacune un aspect différent des liens unissant l’équité en santé à la pratique en santé publique environnementale. Le premier résume les trois premières vidéos, qui expliquent les concepts clés liés à l’équité en santé publique environnementale. Le deuxième porte plus précisément sur le renforcement de la capacité des organismes à agir sur l’équité en santé (quatrième vidéo). Aujourd’hui, vous découvrirez les mesures que les professionnels peuvent prendre en ce sens de manière autonome, décrites dans la cinquième vidéo.

L’équité en santé désigne une situation où toutes les personnes ont les mêmes possibilités d’atteindre un état de santé optimal sans être défavorisées en raison de leurs conditions sociales, économiques et environnementales et culturelles (voir le glossaire du CCNDS pour en savoir plus). Intitulée Comment les ASE peuvent favoriser l’équité en santé, cette brève vidéo montre ce que peuvent faire les professionnels de la santé publique environnementale comme les agents de santé environnementale (ASE) et les inspecteurs de la santé publique pour favoriser l’équité en santé. En effet, ces intervenants de première ligne peuvent avoir l’impression que leurs moyens sont limités si l’équité ne figure pas en toutes lettres dans le programme de leur organisme ou dans leur description de taches. La vidéo montre aux professionnels ce qu’ils peuvent faire pour intégrer l’équité en santé en examinant comment ils envisagent leur r?le. Elle explique aussi comment réconcilier action sociale et mandat de protection de la santé publique tout en veillant au respect des règlements.

Ce que vous faites déjà

L’adoption d’une perspective d’équité en santé et d’objectifs en ce sens dans la pratique n’implique pas forcément d’ajouter des taches à votre poste. En fait, il se peut que votre approche soit déjà axée sur cet enjeu même si vous n’utilisez pas ce terme. Voici quelques fa?ons de réfléchir à votre travail et à comment vous le faites dans une perspective d’équité.

  1. Concentrez-vous sur les relations. Le lien de confiance que vous tissez avec les clients peut vous aider à comprendre les difficultés et obstacles sous-jacents auxquels ils peuvent faire face; ils se sentiront à l’aise de vous en parler. Posez des questions. écoutez-les. Soyez attentif à la fa?on dont les gens réagissent à votre manière de communiquer.
  2. Tenez compte du contexte. Vous priorisez sans doute déjà les actions visant l’atténuation des risques élevés associés à certaines infractions ou à certains comportements. Cherchez de nouvelles manières d’atteindre le même résultat quand les gens sont confrontés à des obstacles.
  3. Trouvez un porte-parole ou adoptez ce r?le. Un de vos collègues ou un cadre de votre organisme s’intéresse à l’équité en santé? Appuyez-le et apprenez de ses actions. S’il s’agit de vous, parlez de ce que vous faites et de vos idées.
  4. Réfléchissez. Pensez aux conséquences potentielles actuelles et futures de vos actions sur l’équité en santé.

Le fait d’envisager le tout comme l’adoption d’une nouvelle ??perspective?? ou approche plut?t que comme un nouveau lot de taches à ajouter à votre horaire chargé pourrait vous aider.

Que pouvez-vous faire d’autre?

Il y a d’autres gestes que vous pouvez poser pour renforcer vos compétences en matière d’équité en santé.

  1. Collaborez. Parlez à d’autres professionnels et trouvez des manières de travailler ensemble. Demandez-vous si vous pouvez aider les gens vulnérables à obtenir des services qui sortent du cadre de la santé environnementale.
  2. Prenez des notes. Le simple fait de noter les obstacles ou les problèmes que vous observez – même si vous ne pouvez rien faire concrètement – et de dire ce que vous en pensez aux gestionnaires peut aider à cerner les besoins et les lacunes dans votre communauté.
  3. Continuez d’apprendre. Profitez des occasions de perfectionnement professionnel en matière d’équité en santé en ce qui a trait au développement de précieuses compétences connexes; la communication et la vulgarisation en sont deux bons exemples.
  4. Faites de la représentation. La représentation fait partie des compétences qu’il vous faut avoir dans votre domaine particulier de la santé publique. Songez à ce que vous pouvez faire au nom de vos clients vulnérables ou pour clarifier le r?le des organismes de santé publique environnementale en ce qui a trait à la promotion de l’équité en santé.

Le Centre de contr?le des maladies de la Colombie-Britannique offre un ensemble de ressources aux professionnels de la santé publique environnementale sur la page du projet Through an Equity Lens. Le Handbook of Health Equity in Environmental Public Health [Guide sur l’équité en santé dans les pratiques de santé publique environnementale] comprend des renseignements et des outils axés sur l’action destinés aux professionnels de première ligne et aux décideurs. Les ASE de la Colombie-Britannique peuvent aussi recevoir de la formation sur l’utilisation des services?bc211 afin de mieux aiguiller les personnes vers les services qu’il leur faut quand cela sort du cadre de la pratique en santé publique environnementale. (Les professionnels des autres provinces canadiennes peuvent visiter le site?211.ca pour en savoir plus sur les services d’aiguillage en vigueur dans leur région.)

La première étape pour axer votre pratique en santé publique environnementale sur l’équité est de songer à votre travail en adoptant une perspective à cet effet. Essayez d’avoir une vue d’ensemble et de tenir compte des problèmes sous-jacents qui pourraient toucher les personnes que vous c?toyez au travail.

Pour en savoir plus

Ressources connexes du CCNSE

Visionnez les cinq vidéos pour obtenir un crédit d’une heure dans le cadre du programme de développement professionnel continu de l’ICISP. Connectez-vous au centre de service aux membres de l’ICISP pour la demander.

Profil de l’auteure

Karen Rideout est une spécialiste des systèmes alimentaires et de la santé environnementale. Ses travaux portent principalement sur l’influence de l’environnement, de la culture et de la société sur la santé. Avec son bagage en recherche et en analyse des politiques, elle crée des outils pratiques s’appuyant sur des données probantes et favorise la créativité et la collaboration. à la tête de?Karen Rideout Consulting, elle facilite le travail intersectoriel entre divers professionnels dans le but d’assainir l’environnement bati, les politiques publiques et les systèmes alimentaires.

Files: